L’Ordre national des pharmaciens et le ministère des Sports ont lancé, ce 28 juin 2018, la seconde campagne de prévention « Sport et médicaments : pas n’importe comment » pour sensibiliser les sportifs et les pharmaciens aux risques de dopage accidentel lié à la prise de médicaments, qu’ils soient ou non dispensés sur prescription médicale.

 

Sport et médicaments, pas n’importe comment

Laura Flessel, ministre des Sports, a participé, jeudi 28 juin, au lancement de la nouvelle campagne sur la prévention du dopage accidentel des sportifs lié aux médicaments.

La prévention du dopage fait l’objet d’une réponse coordonnée au sein d’une stratégie plus vaste qui porte sur le sport santé. L’un des objectifs généraux de cette stratégie prochainement publiée est de prévenir le dopage et les conduites dopantes dans les activités physiques et sportives. La mise en œuvre du plan national de prévention du dopage et des conduites dopantes du ministère des sports pour 2018-2024 constitue l’une de mesures spécifiques de la stratégie. En cours de finalisation, le plan prévoit des actions en direction des sportifs comme celle qui est aujourd’hui initiée avec les pharmaciens.

Des outils sont désormais mis à la disposition des pharmaciens et des sportifs pour les accompagner dans cette démarche préventive.

Cette campagne est la concrétisation d’une réponse publique, fruit de la collaboration entre différents acteurs engagés dans lutte contre le dopage et les conduites dopantes que sont le ministère des Sports, le conseil de l’ordre des pharmaciens par le biais du Cespharm* et la Mission Interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA).

 

Cinq outils de communication

Après la campagne menée en 2016 sur les risques de dopage accidentel en lien avec la prise de compléments alimentaires, les deux entités lancent, par l’intermédiaire du Cespharm une seconde opération de communication au slogan évocateur : « Sport et médicaments, pas n’importe comment ».

A consulter et commander sur le site du Cespharm :

  • affiche et brochure informative pour sensibiliser les sportifs et les inciter à demander conseil à leur pharmacien;
  • document d’information professionnelle, affichette destinée à l’équipe officinale et signalétique « repère » pour informer les pharmaciens de façon détaillée et de les accompagner dans leur pratique.
* Le Comité d’éducation sanitaire et sociale de la pharmacie française (Cespharm) a pour vocation d’aider les pharmaciens à s’impliquer dans la prévention, l’éducation pour la santé et l’éducation thérapeutique du patient. Commission permanente de l’Ordre des pharmaciens, le Cespharm s’adresse à tous les pharmaciens, notamment ceux en contact avec le public (officinaux, biologistes, hospitaliers…), de métropole et d’outre-mer. www.cespharm.fr